En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies assurant le bon fonctionnement de nos services, susceptibles de vous proposer des offres ou publicités adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies assurant le bon fonctionnement de nos services, susceptibles de vous proposer des offres ou publicités adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

INTIMACY

Sous les pantalons des garçons

Viktor & Rolf ne sont pas seulement des créateurs de talent. Ce sont aussi des hommes comme les autres. La preuve.

Les dessous des hommes

Au cœur de combien de conversation et de débats enflammés ont-ils été et sont-ils encore régulièrement ? Il est vrai que le sujet est sensible et que nous toutes, femmes attentives et malicieuses, aimons bien y ajouter notre grain de sel. Laquelle de nous n’a jamais laissé son esprit vagabonder sous le pantalon d’un garçon pour imaginer si celui-ci était plutôt slip, caleçon ou boxer ? Et laquelle n’a jamais souri intérieurement en obtenant sa réponse, l’homme une fois à sa merci ? Quoi qu’il en soit, à chacun (et chacune !) ses préférences et ses habitudes.

Pour Aubade, Viktor & Rolf a tranché. Au rayon masculin de sa capsule The Bow Collection, le duo néerlandais a opté pour le boxer. Insérée dans le vestiaire AubadeMen, une série de trois boxers fait donc son apparition sur l’automne-hiver 2019/20. On y retrouve leur emblème, le nœud, qui s’applique en motifs à l’infini sur fond rose, noir ou gris, et accompagné sur certains modèles de chapeaux haut-de-forme et de cannes.

Un uniforme de gentleman vu de dessous ultra confortable, en coton modal doux, extensible et gansé d’une ceinture noire. Une audace teintée de dandysme comme on les aime, une espièglerie sexy qui promet de pimenter les soirées d’hiver. Taille S à XXL.